Le traçage

Page en construction

Reporter des formes sur le support.

C’est LA première étape importante de votre construction.

Prévoir environ une journée de travail à deux. Mais il est souvent préférable d’étaler l’opération sur plusieurs jours pour ménager votre dos et vos poignets beaucoup sollicités. Elle demande de la concentration et une attention particulière pour être précis.

Au papier Carbone.

Il s’agit d’intercaler du papier carbone (on parle également de papier transfert ou papier graphité) entre le contre-plaqué et le papier. De passer un stylo, ou une pointe de traçage, sur les lignes du plan afin de déposer une trace de « carbone » sur le contre-plaqué.

Simple, rapide, économique : c’est la méthode la plus utilisé.


Nous vous proposons des feuilles de papier carbone de très grande taille, ici . Elles sont indispensables pour  tracés votre contre-plaqué en toute sérénité. Attention au sens d’utilisation du papier carbone ! Une feuille peut servir pour le traçage de plusieurs constructions.

À la roulette à patron.

Autre méthode intéressante, l’utilisation de roulette à patron dite crantée, qui est plus couramment utilisée dans le milieu de la couture. Si vous avez quelqu’un dans votre entourage qui fait de la couture, il y a de forte chance qu’elle dispose de cet équipement.

Précis, rapide dans les grandes courbes, moins pratique pour les petits éléments


Nous vous proposons une roulette adaptée ici qui permet de découper directement en suivant les trous de la roulette, sans passer par une étape de traçage pour relier les trous.

À la latte de traçage.

Une méthode traditionnelle qui consiste à reporter les formes à l’aide d’une latte maintenue par des pointes de part et d’autre de celle ci. Cette méthode est adaptée avec un tableau de côte en X-Y. Pour aller plus loin vous pouvez lire l’excellent ouvrage de Bernard Ficatier « Relever, concevoir et dessiner des plans de voiliers », édition du Chasse-Maree Glenat, 2004, 256 p.

Ce mode de traçage est obsolète/désuet aujourd’hui

 

Par ou commencer ?

les traits ce superpose. Cela peux paraître déroutant à premier abord. Pas de panique ! Lisez ce qui suit et vous allez être rassuré.

Chaque bateau à ses particularité de traçage (disponible sur le site à chaque présentation) , mais dans les grands lignes voici comment procéder.

 

Commencez par dérouler le plan sur le contre-plaqué puis passez au surligneur de couleur les pièces à tracer par type de trait (donc chaque changement de position de plan). Par exemple rose pour le trait fort gras, jaune pour trait pointiller d’axe, vert pour le trait moyen, bleu pour le trait pointiller… N’oublier pas les  trous de couture ( relié à la pièces par un petit Zig zag) ainsi que les trous de coutures pour les gabarits, cloisons et divers renfort.

Sur certain bateaux superposer et assembler ( avec des petites vis ) des plaques ou  demis plaque.

Positionnez le plan en partie basse ou haute sur le contre-plaqué ( en fonction du bateau)  et maintenez le durablement en place à l’aide de punaise ou poids ( boite de conserve). Reporter les tracer

Déplacez le plan puis continuer les traçages.